Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Place du Marché Ste Catherine : l'avocate des riverains engage une démarche judiciaire à l'encontre de la mairie de Paris.... | Accueil | Un jeune homme attaqué violemment et dépouillé devant "le Sinner", rue du Temple (IIIe) : les habitants dénoncent une poussée de la délinquance dans Paris centre... »

10 août 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Cet article a été lu par 3.021 visiteurs dans la seule journée du 11 août 2020

Les masques deviennent obligatoires place du tertre. Pourquoi pas place du Marché sainte Catherine, la nouvelle place du tertre qui défigure le Marais ?

On attend toujours la réaction de notre maire Ariel Weil. On me dit qu'il est en vacances...

Entière solidarité avec les habitants de la Place du marché Sainte Catherine qui subissent, depuis de trop longs mois, des nuisances sonores.
Afin de mettre une fin au tapage, aux incivilités, à la spoliation de l'espace public .... des actions concrètes sont-elles actuellement engagées ?
(Actions en justice, banderoles aux fenêtres, pétitions ... )

Effectivement, expliqué comme ça c'est beaucoup plus clair.


J'ai dîné l’autre jour chez des amis Place du Marché Sainte Catherine et on a passé notre soirée à ouvrir et fermer les fenêtres.
Quand quelqu’un se plaignait de la chaleur, on ouvrait et sitôt après, tout le monde s’accordait à dire qu’il valait mieux étouffer mais s’entendre parler.
Du coup, on refermait les fenêtres. Mais ce n’est pas pour autant qua la rumeur du brouhaha ambiant ne nous parvenait pas à travers les fenêtres.
Pauvres riverains qui n’ont plus aucune sainte (catherine) à qui se vouer !!

oui, je confirme, les immeubles de la place font caisse de résonance et amplifient considérablement le bruit. De fait c'est beaucoup plus fort dans les étages qu'au niveau du rez-de chaussée et on vit un enfer !! 60/70 db sous sa fenêtre, c'est un aspirateur qui marche non stop chez soi : Vous avez déjà essayé d'écouter de la musique, de parler, de travailler, de lire, de vous concentrer, de dormir avec un aspirateur allumé dans votre chambre ?.... voilà ce que vivent les riverains de la place du Marché Sainte Catherine et tout le monde s'en moque... restaurateurs en tête !!! Le silence de la Mairie à ce sujet est tout aussi assourdissant !!

A David : Vous ne connaissez pas cet aphorisme de Nietzsche "celui qui pète dit que ça sent bon" ?
Louis

@David: l'acoustique de la place joue comme celle d'un théâtre. En bas, le bruit est bien moins fort qu'en haut où il se réverbère sur les façades. Même avec des fenêtres fermées et à double vitrage performant, il est impossible de dormir. Les groupes bruyants ne sont pas assez conscients que leurs cris sont amplifiés dans les appartements. Mais les restaurateurs le savent et ne font rien pour limiter les nuisances sonores. Cette nuit à 23 h 30, La Terrasse sainte-Catherine servait des groupes de clients hurlants à des tables au milieu de la voie pompiers et sur le terre-plain central.

Je suis surpris par ces phrases :
- "Quand les niveaux atteignent 60 voire 70 dB (10 à 20 dB de plus) on se situe 10 à 100 fois au-dessus de la norme ! La santé n'y résiste pas"
- "60/70dB, c’est jour et nuit Place du Marché Saint Catherine : c’est INSUPPORTABLE ! et BRUITPARIF confirme la totale fiabilité de ces mesures"

Si c'était le cas, les clients fuiraient ces endroits et les salariés des bar/restos ne pourraient pas y travailler puisque leur travail serait douloureux.

Il faudra que j'y passe un samedi après-midi pour voir si c'est aussi bruyant que cela.

Arrêtons de féliciter la technique qui ne fait que confirmer les nombreux constats d'huissiers et nos pauvres oreilles.
Mais après ? rien ne bouge , les cafetiers continuent à usurper le droit et ne sont pas inquiétés ni par le commissariat , ni par la mairie ! et la santé des riverains continue à se dégrader.

Article très intéressant.
Le bruit est un des problèmes majeurs pour la santé, face auquel les mesures prises par ceux qui nous gouvernent sont insuffisantes.
Merci à l'association Vivre le Marais de son action contre cette nuisance grave du point de vue de la qualité de vie, de l'environnement et de la santé.

Réponse à Christophe : on a dit à plusieurs reprises que les motards ont réussi à bloquer par intimidation les mesures communautaires qui obligent au contrôle technique et à une attitude répressive à l'égard de ceux des deux-roues motorisés qui font du bruit. Ce temps est peut-être révolu maintenant. La qualité de vie est demandée avec encore plus d'insistance. Faisons pression sur nos représentant : députés, édiles municipaux, police...) pour avancer comme il se doit dans un pays évolué.

Fréquentation record de notre blog hier 4 août 2020 : 5.532 visites pour la journée, sujet "l'occupation de la place du Marché Ste Catherine par les terrasses des bars-restaurants : lancement d'une action en justice par les riverains"

Avec ces mesures, savez vous quelles mesures concrètes vont être prises ?
Par exemple, la limitation à 40dB des deux roues ? l'interdiction des deux roues bruyants et donc des verbalisations ?

Article intéressant ! Ce qu'il faudrait c'est que les mesures de Bruitparif soit opposable à la Mairie de Paris devant le tribunal administratif.


BruitParif!
Excellent outil de gestion urbaine! je me demande si New York a l'equivalent! Je vais me renseigner!
L'important bien sur, c'est de se servir de cet outil!
Alain Bertaud

Le bruit est en effet un sujet important pour le "bien vivre" dans nos quartiers.L'outil apporté par BRUIPARIF est très intéressant, mais je ne suis pas sûr que des méduses soient installées en nombre suffisant pour couvrir tous les lieux à problème. Est-il possible de disposer de la carte des méduses, et de demander l'installation d'équipements là où c'est nécessaire ?
Par exemple, quel est le niveau de bruit autour de la Place de la République, de plus en plus sonorisée en soirée et lors des weekends ?
Bien cordialement.

Merci ! Très intéressant !

Et quelle honte pour les élus de la Mairie de Paris, qu’ils soient dans la majorité ou dans l’opposition : la lutte contre la pollution sonore devrait être une priorité pour tous ceux qui prétendent travailler à la qualité de vie des parisiens

Or, majorité et opposition négligent tout autant la lutte contre le bruit et contre l’alcoolisation collective... Pas de quoi être fiers...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)