Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Il accumule les accrocs aux règles d'urbanisme du Marais : le "Mandarin Rambuteau" essaie pourtant de faire peau neuve ! | Accueil | Réunion à l'Hôtel de Ville pour décider du sort du portail de l'Hôtel Raoul (IVe) et mise au point de Karen Taïeb... »

24 novembre 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Merci pour ces nouvelles encourageantes...ce qui n'est pas encore le cas partout.
Mais restons confiants,:petit à petit l'oiseau fait son nid.
Habitant de l'autre côté de la Seine, je suis toujours avec grand intérêt vos rubriques documentées et toujours instructives.
Bravo
Cordialement.

Bravo à Vivre le Marais qui milite depuis plus de 20 ans contre la mono-activité des maroquiniers dans le Marais et plus spécifiquement rue des Graviliers et rue du Temple.
Les gens qui ont la nostalgie du passé oublient les camions qui bloquaient la rue pour livrer des cartons qui s’entassaient partout dans les immeubles avec de forts risques d’incendies.

Maintenant, ces rue sont agréables ; on a envie de s’y promener. Beau succès de tous ceux et toutes celles qui ont aidé à leur réappropriation par les promeneurs.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)