Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« L'Etat vend deux hôtels particuliers du XVIIème siècle rue du Parc-Royal | Accueil | Esplanade de l'Hôtel de Ville : laissez la respirer ! »

27 février 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

J'ai lu avec le plus grand intérêt vos remarques sur les protections Ville de Paris (ainsi que le reste de votre site, particulièrement intéressant pour les habitants du secteur).
Vous savez que l'inscription dans le PLU de mesures conservatoires touche déjà de nombreuses villes de France, où elles n'ont pas posé problème aux représentants de l'Etat. La loi SRU de 2000 prévoit en effet cette disposition.
Quant à l'incohérence des propositions faites par les associations, je serai moins sévère que vous. Elles signifient un état de la sensibilité patrimoniale de l'opinion et doivent, à ce titre, vous concerner - à tout le moins, vous interroger. Car, comme vous le savez, le patrimoine est une notion culturelle parfois assez étrangère à l'histoire de l'art. De la distorsion entre la valeur artistique de plusieurs milliers d'édifices non retenus et l'évidente médiocrité d'autres choix, on peut tirer des réflexions sur les enjeux urbains actuels.
Pour le reste, l'évaluation qualitative du patrimoine parisien n'a jamais été faite et on peut le déplorer. Mais c'est une question de moyens et ils ne semblent venir ni de l'Etat, ni de la Ville et encore moins de la Région. Sans doute y a-t-il d'autres priorités pour les uns et les autres que les sujets qui nous concernent !

Bien cordialement,

François LOYER
Vice-Président de la Commission du Vieux Paris
Directeur du Département Histoire de l'Architecture
et Archéologie de Paris

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)