Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Super boite de nuit dans le IVe : les exploitants misent sur un stratagème pour obtenir les autorisations | Accueil | Les jardins des hôtels de Soubise et de Rohan réunis seront-ils un jour accessibles au public ? »

30 mai 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

pourquoi ne pas offrir à ces gens des espaces légales pour exprimer leur créativité? mais malgré tout je ne trouve pas le graffiti très raffiné, c'est un art mineur,voilà.

moi aussi je ne supporte plus ces débiles, ils méritent une bonne cellule, de la morphine et des médecins pour les soigner.

jE NE SUPPORTE PLUS CES PETITS VOYOUS SANS GENE QUI DEFIGURENT LE PAYSAGE URBAIN SANS MOTIF APPARRENT AUTRE QUE FOUTRE LE BORDEL; UN SEUL REMEDE CONTRE CES GENS LA: la sanction

http://www.amazon.fr/gp/reader/2747590771/ref=sib_dp_pt#reader-page
Malgré mon année de retard,
Voici. Je vous propose de lire l'introduction de Nicolas Hossard, pour son livre " C'est ma ville", notamment le paragraphe sur le graffiti.

Au delà du graffiti de docteur Pepper, un réflexion sur ce domaine me semble intéressante.

Enfin, à mes yeux, le combat contre l'appropriation sauvage de la rue est un combat perdu d'avance.

Réponse à M. Errera,
Probablement.
Toutefois, face à un juge, ce monsieur pourrait faire valoir son intention de servir une cause plus louable que celle du tagueur. De plus, il a le courage d'agir au grand jour. Et il ne fait qu'anticiper ce que la Ville est supposée faire.
VlM

L'action de ce monsieur n'est-elle pas aussi répréhensible que celle du taggeur au regard de la loi ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)