Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Restauration de l'hôtel de Mayenne (IVe) : l'intervention chirurgicale a commencé | Accueil | Alerte aux transactions à distance avec les cartes bancaires »

16 août 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Simple.

Vous louez une chaise roulante. Une personne se met dessus, et essaie de passer.

Vous filmez. La devanture.

Puis vous postez sur Internet, en indiquant : date, heure, nom de l'édifice, nom de la société, adresse complète en indiquant que non seulement on ne peut pas passer en chaise roulante, mais qu'une fois informés ils ne font rien.

Venir avec une dizaine de personnes, qui feront la sécurité et repousseront toute personne qui tentera d'approcher la caméra. Une seconde caméra filmant de loin tout ce qui se passe en plan large.

Publiez les noms, publiez les vidéos, et vous verrez s'ils aiment la publiclité.

Note : il faut du culot pour ça. Vous en avez ?

Merci pour votre rôle d'information et de représentation des habitants du quartier. Continuez avec votre approche équilibrée.
Il faut répondre à la pression des commerçants de la nuit. Les terrasses n'ont jamais été aussi nombreuses.
Elles participent au charme de la ville c'est un fait.
Mais mairie et préfecture doivent bien comprendre que la ville vit surtout par ses habitants. Et que nous demandons, et pouvons exiger, que nos conditions de vie soient respectées:
niveau sonore (terrasses, cris et bruits des clients éméchés, scooters et gros cubes), propreté (urine, flyers), passage piéton garanti sur les trottoirs, et sécurité

Il y a un excellent article sur l'Express concernant les fêtards qui empoisonnent la nuit des habitants des villes.L'affaire a pris un tour critique depuis quelques mois. Favoriser l'accaparement des trottoirs par les bars et autres établissements nocturnes participe à l'aggravation du problème. Monsieur Delanoé doit se préoccuper un peu plus de ses électeurs.
Maxime

On peut craindre dans ce débat que la voix des habitants contre celle des commerçants et leur lobbies ce soit la lutte du pot de terre contre le pot de fer. Mais il ne faut pas désarmer pour autant.Vous pouvez compter sur notre soutien.
Yves C

Les terrasses font le charme de Paris.Je crois que nous en convenons tous mais il est vrai que depuis "l'affaire de la cigarette" qu'on fume maintenant dehors les terrasses ont explosé et la mairie de Paris doit y mettre bon ordre de façon qu'il reste agréable de venir à Paris mais qu'on puisse encore y vivre.
Question d'équilibre comme toujours.
Anne & Francois


Il me semble que la concertation est le plus souvent de façade.

Ce qui est en train de se passer aux Halles est symptomatique de cette façon de gouverner, qu'on espérait révolue.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)