Amelot bisseuil cour int et fronton

liens utiles

Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Pour une politique ambitieuse contre le bruit, une association nouvelle s'adresse aux autorités parisiennes dans une lettre ouverte | Accueil | La mairie du IIIe devient mairie de Paris-centre, regroupement des quatre premiers arrondissements de Paris... »

19 octobre 2018

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Que la Ville achète des caméras où il y a nécessité au lieu du seul dessin de fleurs en plastique !!!

C.B.

@Poulbot: les caméras fournissent au procureur les preuves qui lui manquent la plupart du temps pour mettre les trafiquants et délinquants derrière les barreaux. Cela aide le travail de la Police. Les trafiquants le savent, c’est pourquoi ils déménagent vite fait lorsqu’ils ne réussisssent pas à vandaliser les caméras. Pourquoi ne pas se servir de la technologie moderne dans ces zones de délinquance. C’est très dissuasif car pas question de se « faire remettre les péloches » désormais ...

Tout à fait d'accord avec vous Poulbot! Je dors côté cour rue St Martin et presque toutes les nuits des cris, des disputes troublent notre repos! De nombreuses boutiques ont fermé rue Ste Apolline...

Mary : Vous pourriez mettre autant de caméra que vous voulez, cela sera de l'argent perdu, car il faut du personnels pour exploiter les images. Par contre une présence physique de la police en tenue ou en civile aura un impact plus important , de jour comme de nuit, car ils peuvent agir immédiatement en flag. Le problème est le manque d'effectif qui gangrène la police rendant cette surveillance problématique.Ce pose également le problème de la justice qui soit relâche immédiatement le délinquant, soit met des mois a le juger rendant parfois la procédure caduque avec libération immédiate.Quand au "budget" participatif de la ville, pour la grande majorité ce ne sont que des entourloupes ,faire de cette ville une ville agréable a vivre. Ce n'est pas aux habitants de faire le travail du conseil municipal , sinon a quoi servent les élections ? autant réunir tout les habitants de la ville a l'Arena de Bercy pour décider.

Les caméras font fuir les trafiquants. C’est reconnu. Qu‘attend-on? Manque d’argent pour UNE caméra? Et le substantiel budget participatif peut-être?

Ce budget grâce auquel on m’a demandé de voter, récemment, pour des projets assez ridicules, dans la rue, sans même vérifier si j’habitais Paris?

Et si on définissait des vraies priorités plutôt que de payer avec l’argent public, des projets anecdotiques, bizarrement coûteux, sans mise en concurrence des prestataires ni appels d’offre ...

HD : Si ce n'était que l'urine , le reste également.

Je ne m'arrête pas d'appeler la police pour me plaindre des agissements de ces personnes fortement alcoolisées et pour certains drogués, qui ne respectent ni riverains ni touristes.
Ces gens font de exhibitionnisme en urinant sur la voie public sans aucun respect pour les passants, qui sont obligés de marcher sur la chaussée pour les éviter.
Je me réjouis que la préfecture commence à agir sur le fond du problème

Paulo : A l'époque de ces dames on pouvais laisser son camion ouvert le temps de la livraison sans problème , malheur a celui qui voulait y monter en douce . Elles étaient même capables de monter a l'assaut d'un car de touristes appareils photos a la mains pour faire respecter leur droit et se faire remettre les péloches . Maintenant l'insécurité règne de jour comme de nuit .

je peux vous dire que quand il y avait de l'activité nocturne dans la rue Blondel et des entrepreneurs dignes de ce nom prompts à régler toutes sortes de problématique , ça rigolait pas mais le web est passé par là

Outre le problème d’alcoolisme sur la voie publique qui gangrène tout le secteur de la porte St martin ainsi que celle de St Denis, il y a également la prolifération anarchique des coiffeurs africain qui racole ouvertement la gente féminine, l'attrapant même par le bras pour essayer de la faire entrée dans un des salon qui pullule dans le secteur . il y a quelques années encore ils racolaient même jusqu’à devant les portes des rames de métro, empêchant les voyageurs de descendre, il a fallut que la RATP frappe fort pour mettre fin a cela, tant que la préfecture ne prendra pas le taureau par les cornes en frappant fort contre les salons qui emplois plus ou moins légalement les rabatteurs cela ne fera qu'empirer avec bien entendu l'augmentation des incivilité, de l’alcoolisme , des agressions .

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)