Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Les électeurs cherchent un prétendant à la mairie de Paris qui s'engage à débarrasser le paysage urbain des graffiti hideux qui l'enlaidissent ! | Accueil | Supplique à celles et ceux qui ont une cause à défendre : restez dans la légalité, recherchez l'efficacité ! »

11 février 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Effectivement « pourquoi libérer l’espace de l’emprise des voitures si c’est pour le réécombrer immédiatement » ? Au moins les places de stationnement étaient elles utiles aux habitants du quartier et évitaient -elles les voitures qui tournent et tournent en cherchant une place, alors que les tonneaux et terrasses ne sont que nuisance, visuelles et sonores. Et « à quoi bon réduire le bruit de la circulation si c’est pour le remplacer par des vociférations nocturnes » la encore, au moins le bruit de la circulation se tait le nuit, lorsque le silence doit se faire et que les riverains ont besoin de dormir, alors que les vociférations prennent le relai des bruits diurnes, empêchant tout silence de se faire et gênent le sommeil des habitants exposés à du bruit 24/24. Il fait vraiment cesser ces pas vers la pietonnisation qui sera une catastrophe pour ce quartier !

Ps : Au sujet des plantations en bac et autres gadgets pseudo-écolo, un article intéressant du Parisien : http://www.leparisien.fr/paris-75/20-000-arbres-de-plus-a-paris-le-bilan-de-la-ville-ne-convainc-pas-les-defenseurs-de-l-environnement-11-02-2020-8257791.php?fbclid=IwAR3Zm9ZrLICnAibqwwkUxt-PB7vlmXNsftM77Jx-tQsrcng9Y8P1WL6t6sk

C'est peu de dire que la mairie a mauvais goût : partout dans Paris fleurissent ces installations cheap et mal entretenues. Comme le dit si bien Didier Rykner, voilà ce que produit un mélange d'inculture et d'idéologie...

D'accord avec Jérome PL, la mairie continue encore et encore à tatonner sans réflexion et vision globales, à court terme (ex : le mobilier troncs d'arbres à la va comme je te pousse est déjà dans un état lamentable et à moitié effondré sans parler de ses qualités esthétiques). Elle agit comme si la nouveauté était une fin en soi, le "Happening" un gage artistique, les herbes folles un jardin, les sacs de chantier orange une "Installation" (éphémère, espérons). Elle expérimente, creuse,(ne rebouche pas toujours), fait, défait, refait, redéfait, supprime, remet ... comme si Paris était un immense terrain de jeu livré à la dernière "idée" du jour, en général pas bonne. Et tant pis si les Parisiens n'aiment pas et subissent,elle, elle s'amuse.

Exactement les mêmes problèmes se sont déjà produits suite à l’amenagement de la portion de la rue Rambuteau avant le boulevard Sebastopol. La mairie n’a pas appris de ses erreurs. Les idéologues idéalistes béats y sont toujours aussi présents!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)