Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Situation tendue avec les bars du XIe : un membre de l'association de défense des riverains victime de menaces, gestes violents, harcèlement et intimidation ! | Accueil | Le Maire Ariel Weil nous fait les honneurs du nouveau jardin de la Cité des Arts dans le IVe.... »

14 juin 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Surtout ne dites pas que cela est sans espoir deux semaines avant les élections municipales. Il reste encore un espoir si les riverains se mobilisent le 28 juin contre les lobbyistes qui dictent leur politique au détriment des riverains. Votez..,.

Sur la place du Marché Sainte-Catherine, l'attitude des restaurateurs est aussi très inégale. L'un est parfaitement respectueux des règles et des riverains (le BDJ), un autre (Le Double Fond) rentre bien sa terrasse élargie à 22 h mais maintient des verrières illégales, un autre est en travaux. Mais Chez Joséphine fonctionne à fond, avec débordements, et musique à 2 h du matin : cela suffit pour empêcher tous les habitants de dormir.

Les espaces publics sont offerts aux tenanciers, de ce fait, les riverains, les personnes âgées, les enfants, les personnes à mobilité réduite.. sont contraints de se déplacer au beau milieu de la chaussée. C'est inacceptable
Oui, la loi s'applique à tous.

Je serais habitant de cet immeuble, je balancerais des boules puantes et des bombes à eau...


Je vous trouve bien indulgent...
La plupart des établissements ne respectent pas la charte, disent haut et fort qu'ils sont là pour faire un maximum d'argent en un minimum de temps, et que les résidents sont leurs dommages collatéraux. Je m'appuie notamment sur des conversations très intéressantes que j'ai eues avec des patrons de bistrot qui voulaient la piétonisation de la rue Saint-Martin. Il ne s'agit pas de mettre tout le monde dans le même sac. En bas de chez moi, Le Glou et Breizh Café respectent la charte, le Saint-Gervais reste heureusement fermé, et La Perle ou Le Progrès font leur n'importe quoi habituel. Mais je ne pense pas qu'une fermeture administrative du Cox créerait une émeute. Depuis des années cet établissement s'est mis la Mairie et la Préfecture dans la poche. Certains le disent également urbi et orbi. Le problème est que ni la Préfecture ni la Mairie ne veulent faire respecter la loi, pour des raisons qui leur appartiennent mais relèvent de la forfaiture, dans la mesure où le respect de la tranquillité et de la santé publiques font partie de leurs obligations administratives et électives.

Nous, les riverains, sommes les oubliés de la Mairie et cela depuis longtemps. Il faut croire que certains lobbies sont bien plus forts que nous. C'est malheureusement sans espoir.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)