Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Tombola de la mairie de Paris-centre : 50.000 € pour "faire la culbute" ! | Accueil | COVID 19 : ambiance détendue à la mairie de Paris-centre pour la première vague de vaccinations... »

20 janvier 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Le jour où il y aura un accident de la route à cause de cette palissade, quelle sera la responsabilité de la mairie de Paris et d'Anne Hidalgo en particulier ? Son inaction en la matière sera-t-elle sanctionnée ?

Nous répondons à Fh (qui ne nous dévoile pas son identité alors que nous agissons à visage découvert), qu'il ne faut pas confondre haine et critique. Nous ne sommes pas d'accord avec ce qu'a fait La Fronde et nous le disons avec nos arguments. Quand vous dites que nous tuons le Marais vous plongez dans la déraison : depuis 20 ans le Marais s'est rénové, il n'a jamais été aussi actif et son pouvoir d'attractivité en fait un secteur de Paris très recherché par les habitants et les commerces. Ce résultat est dû au plan de sauvegarde qui a été mis en œuvre à l'instigation d'André Malraux. Nous veillons à ce que ses dispositions soient respectées. L'évolution, nous y sommes favorables à la condition qu'elle produise de la qualité. Nous la rejetons quand elle enlaidit notre cadre de vie.

Il est très décevant de voir a quel point certains de nos concitoyens promeuvent la haine sous déguisement de vie. La vie est un grand bassin bouillant dans lequel les bons et les mauvais germes fleurissent. L'espace public en est le lieu d'expression. Attaqué ces avatars naissant c'est s'opposer à l'évolution. Un marais figé est un marais mort. Au lieu de "vivre le marais vous le tuez". Laissez vivre ceux qui ont déjà du mal à subsister. Je suis très déçu par votre haine.

Anne Hidalgo est évidemment complètement silencieuse pour ne pas dire démissionnaire. Elle a elle-même permis ce genre de dérive et n'est pas capable de les contenir. A quand une mairie qui s'occupe réellement de la ville ?

A Hugues : je ne crois pas qu'il faille relativiser les choses. Au contraire même, car ces annexions de l'espace public, de notre espace commun donc, sont légion et sont réalisées sans aucun soin ni respect pour notre ville et pour le voisinage (avec palettes de chantier vaguement recouvertes à la bombe de peinture, fûts de bière, fausses palissades 1er prix, bambous en plastic, etc....) De nombreux commerces ou activités sont victimes de cette épidémie et pour autant, il ne leur a pas été donné le droit de s'approprier la rue. A quand des tapis roulants sur les trottoirs pour venir en aide aux salles de sport fermées depuis des mois elles aussi?? Et lorsqu'on leur donne ce droit exhorbitant, lorsqu'on leur fait cette faveur prise sur le patrimoine commun, au lieu d'en user avec respect et discrétion, avec gratitude, même, certains comme la Fronde, mais elle est loin d'être la seule, le font comme s'ils étaient seuls au monde et laissent leurs installations dégoûtantes pendant des mois de fermeture, comme si nos trottoirs leur appartenaient. Hé bien, non, il faut refuser et ne pas relativiser. Par respect aussi pour les restaurateurs, nombreux, qui sont respectueux et scrupuleux

Dès son apparition, j'ai signalé cette monstruosité à "Dans ma Rue". Alors que tous mes autres signalements (tags, graffitis, affichages sauvages, etc...) ont reçu un accusé de réception suivi d'une intervention rapide, pour cette palissade, silence.... J'ai re-signalé et re-signalé encore en envoyant des photos prises sous divers angles. Récemment, enfin une réponse : " nous ne sommes pas compétents pour cet objet".

Mon commentaire restera modéré je n'exprimerai donc pas davantage les réflexions inspirées par cette réponse.

Bravo et merci au Bouquet des Archives, juste en face, pour son comportement civilement exemplaire.

La Fronde est montrée du doigt, mais ce n'est pas le seul café/restaurant qui ne respecte pas la personnalité du quartier. La plupart des terrasses de ce quartier sont faites de bric et de broc, sans souci de l'image du Marais, de Paris. Sans souci des parisiens et des touristes.La seule terrasse "éphémère" qui soit élégante, digne de son quartier et qui devrait être donnée en exemple pour le notre est celle du café situé à l'angle de la rue des Deux Ponts et de la rue Saint Louis en l'Ile.

Donc, pour paraphraser Robert Lamoureux, « le canard est toujours vivant ». Et mieux encore, il est maintenant proposé de subventionner l’incivilité pour aider à son démontage - pincez-moi, je rêve ?

A Anouc Lafont - Il faut relativiser les choses. On est d'accord : cette palissade est une horreur. Mais le COVID aussi. Il a détruit l'activité économique d'un grand nombre d'acteurs et les bars-restaurants sont en première ligne. La maire de Paris a eu raison de les aider. Elle les a laissé occuper un terrain qui n'est pas le leur. La majorité d'entre eux se sont servis sobrement comme l'établissement voisin dont il est question dans l'article. La Fronde a exagéré. Le maire Ariel Weil le lui a fait savoir. Sa gérante a réagi mollement et en cela elle est fautive. Il faut qu'elle retire sa terrasse et surtout la palissade. Il ne serait pas choquant, au vu des circonstances exceptionnelles, que la mairie compense ses débours financiers. Histoire de passer l'éponge. En résumé, on efface tout et on repart sur des base saines.
Hugues

Il est surprenant qu'à ce jour, la mairie n'ait rien pu faire pour aboutir à la suppression définitive de cette palissade.
Le maire de Paris Centre ne fait pas preuve d'autorité pour faire respecter l'espace public.
Mme Hidalgo devrait intervenir sur ce genre d'affaire.
En attendant, la gérante de cette brasserie, en laissant courir ce dossier, se fait une énorme publicité gratuite alors que d'autre aurait du payer pour avoir une visibilité pareille sur l'espace public.Résultat: la palissade est toujours là, légale ou non, et les fraudeurs qui ont un fois encore le gain de cause.
C'est vraiment pathétique: Bravo pour l'anarchie!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)