Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Réunion au sommet mairie de Paris/Préfecture et associations représentatives de citoyens. | Accueil | Dans la perspective de Paris-centre, "Vivre le Marais !" et l'ADRAQH (riverains du quartier des Halles) se rapprochent pour agir ensemble »

20 janvier 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

excellent article, une fois de plus... bravo...

deux mots sur le commentaire de madame Lebreton, qui émet une proposition à la suite de l'article dans ce blog :

1) les politiques, installés ou en conquête, reconnaissent la représentativité du blog de vivre le marais paris centre : ils cherchent à s'y exprimer, ils le font de temps en temps, et c'est de bonne guerre ; mais il y aurait risque pour le sérieux du blog si celui-ci devenait le porte-parole de tous les candidats, y compris de ces nombreux hurluberlus qui se réveillent un beau matin en se disant qu'ils sont faits pour être maire

2) NDLR nous précise fort aimablement que, en l'occurence, madame Lebreton représente le "courant villani" : un courant qui court dans une course désespérée aux voix ? spectacle navrant...

Madame Lebreton, et son mentor, feraient bien de relire l'article, et notamment ce pertinent extrait de la prise de position du vice président de l'association vivre le marais...

Bonjour,
J'habite le 4ème arrondissement depuis longtemps et j'estime qu'une communauté quelle qu'elle soit, aussi respectable soit-elle, n'a pas à s'approprier de l'espace public pour prétendre être plus visible. Cet accaparement de l'espace public est en violation avec le principe élémentaire des libertés publiques.
Par ailleurs, j'estime la proposition de Madame LEBRETON peu pertinente à un double titre :
- nul n'est besoin d'un marquage au sol ou sur les plaques de rue pour s'apercevoir qu'une "tradition" ou une culture gay habite le quartier : il suffit de flâner dans les rues et regarder les commerces et vitrines qui prospèrent ;
- proposer "réunir , commerçants et associations pour échanger les points de vue sur ce sujet" n'a aucun intérêt, il suffit de remettre l'espace public dans son état antérieur, tout simplement.

La mémoire du Marais Gay? La mémoire? Ils sont tous morts?
Madame Lebreton ferait mieux de s’occuper d’y créer plutôt des places en crèche pour notamment les enfants des couples «Gay »... au lieu de commémorer.... quoi au juste?

Encore une élue en retard d’une guerre ...

Je serais intéressée de connaître l'histoire du Marais Gay, qui a choisi un endroit de Paris avec une histoire beaucoup plus lointaine et longue, qui concerne tous les parisiens et même tous les Français, car l'histoire de la France s'est déroulée très souvent dans ce quartier, et qu'on efface allègrement au profit d'une communauté,

Je cherche la logique et je suis très triste pour l'Histoire de la France.

Cher Gérard,

Comme nous avons déjà eu l'occasion d'en parler, je suis plutôt pour ces inscriptions sur le sol car je pense qu'il faut trouver des moyens de garder la mémoire du Marais Gay. C'est une histoire singulière qui est très liée à cet endroit du 4ème et il me semble important pour l'avenir et pour les jeunes de pouvoir la raconter.
J'entends que certains n'aiment pas l'idée d'un tel affichage "communautaire" et il aurait fallu je pense interroger les habitants avant une telle décision.
Je vous propose, si je suis élue, de réunir habitants, commerçants et associations pour échanger les points de vue sur ce sujet.

Très amicalement,

Anne Lebreton

(NDLR : Anne Lebreton représente le courant Cédric Villani)

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)