Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Oncle Picsou remercie les adhérents qui ont réglé leur cotisation. Il rappelle aux autres de penser à le faire ! | Accueil | Et maintenant.... l'addition ! Qui va payer ? L'Allemagne pardi ! »

31 mai 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Ce soir vers 19h30, énorme foule à La Perle et AUCUNE AUCUNE distanciation sociale de 1 mètre! Idem pour la place des Haudriettes : alcool alcool alcool à gogo pour les gogos!

J’espère que les riverains dormiront bien ce soir et les nuits suivantes.

Place du Marché Sainte-Catherine, la situation est hallucinante. Les terrasses remplissent la totalité des accès pompiers et des ambulances. Les restaurants triplent leurs terrasses en nombre de tables. Le bruit (merci, Th) atteint des niveaux insupportables, même avec les doubles vitrages les plus performants.

Solidarité totale avec les habitants du Marais
Le bruit dans mon quartier:
https://monquartier.bruitparif.fr/
Voci les chiffres des nuisances sonores( La nuit,le niveau sonore, pour l'OMS, doit être de 40dB
EU ROUGE : 3 place St Catherine : 68dB
EN ROUGE : 4 place St Catherine : 71 dB
EN ROUGE : 6 rue de Jarente :62dB
36 rue du Roi de Sicile : @Olivier : Pas d'information sur le site :https://monquartier.bruitparif.fr/

Le pub le Klein 36 rue du Roi de Sicile prétend installer une terrasse de l'autre côté de la rue en occupant les emplacements de stationnement. Une ère d'anarchie, de mépris des riverains et d'incivilités a commencé. Les immeubles avoisinants vont être transformés en urinoirs !

Solidarité totale avec les habitants de Place du marché Sainte- Catherine. Actuellement le bruit dans mon quartier:
https://monquartier.bruitparif.fr/
donne les chiffres des nuisances sonores à 20h30.
EU ROUGE : 3 place St Catherine : 65dB
EN ROUGE : 4 place St Catherine : 68dB
EN ORANGE : 6 rue de Jarente :51dB

En cette période pré électorale l' équipe aux manettes vient de faire un geste qui dévoile complètement sa logique de gouvernance : ainsi après la permissivité aux bailleurs de booking.com la délégation de l' espace public aux intérêts privés
Ça a le mérite d être clair

La situation de la place du Marché Sainte-Catherine est toujours dramatique. Le bruit est objectif puisque mesuré par des méduses de Bruitparif, qu'on peut suivre en direct sur leur site (monquartier.bruitparif.fr). Résultat : de minuit à minuit 15, le vendredi 29 mai 72 dBA, samedi 69 dB, dimanche 75 dB, lundi 71 dB. Et ce niveau est constant toute la nuit; Rappelons que pour l'OMS à partir de 40 dB la nuit, il y a danger pour la santé. C'est un niveau supérieur aux berges du canal Saint-Martin.

La tonalité du manifeste riverains du XIéme ne me choque pas du tout. Lorsque l'on a à vivre des excès d'incivilité au quotidien, il me semble même en dessous des pensées de ces riverains. Quant à la charte d'engagement des bars et restos cela en fera une de plus. Elle rejoindra les vœux pieux des chauffages de terrasses, affichages des zones concédées aux terrasses, fermeture terrasses pas rideaux en plastique, interdiction de fumer...
A partir de demain, nous constaterons si respect de cette charte par les exploitants et, si non, l'efficacité de la DPSP et de la police nationale.
Et puis, si nombre d'exploitants et "fêtards" ne sont peut être pas inscrits sur les listes des électeurs parisiens, nous riverains impactés par leurs nuisances, nous votons le 28 juin.

Madame Le Maire et ses adjoints devraient faire la tournée des terrasses à 22 h passées avec un appareil de mesure pour prendre la température ...

Bravo Madame la Maire de Paris ! Encore une fois BRAVO !
C'est scandaleux comme vous pouvez une fois de plus décider, seule avec votre équipe de ce que vont devenir nos quartiers livrés aux lobbys de l'alcool.
Paris une terrasse géante ? des parkings monopolisés, des rues entières, pour la fête, c'est inadmissible...
Pensez vous vraiment que votre charte sera respectée. Oui par certains professionnels bien sur mais par les autres ? Ils s'en frottent les mains déjà !
Une fois de plus ce sont les riverains qui vont subir les conséquences de ces débordements. Ne sommes nous sommes pas déjà assez agressés par le bruit des voitures, des motos, des scooters ...
Non nous ne voulons plus de tout cela.

Et encore ! Nous sommes en période pré-électorale ....Si jamais par malheur.....Une aide au déménagement? (elle ne ferait que s'ajouter aux 200 Millions etc....)

Monsieur Ariel Weil a fait savoir dans sa dernière lettre quelles seraient les premières rues "bénéficiaires" de ces dispositions dans notre arrondissement.
la rue St paul, la rue du Roi de Sicile, la rue saint Merri, la rue Ste Croix s'en réjouissent !

La part belle est faite aux fêtards; la consommation d'alcool est maintenant normalisée dans les rues, sur les trottoirs, sur les places de parking, sur la chaussée, sur l'esplanade des Invalides, sur les Berges de la Seine.... et ce, à toute heure de la journée et de la nuit.
C'est un cauchemar pour les habitants mais aussi un véritable problème de santé publique.

Une pensée pour les riverains, les personnes à mobilité réduite, personnes âgées, handicapés en fauteuil roulant, mal-voyant.....

Je trouve cette décision scandaleuse : à quel titre Hidalgo s'arroge-t-elle le droit de laisser libre cours à la privatisation de l'espace public ? L'espace public est un bien commun qui appartient à tout le monde.

Comme d’habitude, les habitants ne sont pas consultés à propos de bouleversements qui auront lieu en bas de chez eux et dont ils seront les premières victimes. Contrairement à ce que vous écrivez, il me semble que Mairie et police ne parviennent pas à régler tous les conflits dans nos arrondissements, la rue des Archives ou la place du marché sainte Catherine en sont 2 exemples criants, l’apparition de foyers d’énervement rue Beautreillis aussi.
Se cacher derrière une charte du deconfinement est une initiative risible, lorsqu’on sait comment les restaurateurs indélicats s’assoient sur ces chartes qui ne sont que des déclarations d’intention sans force de contrainte, tout comme ils se fichent de la Loi qui elle, est sensée être contraignante. Mais pour qu’elle le soit, encore faudrait il qu’on la fasse appliquer et ni la mairie ni la police ne s’en donnent les moyens. Cela étant connu de tous, nous sommes livrés à la bonne volonté de ces commerçants, il faut avoir de la chance en somme.
Nous payons donc nos impôts locaux, nous entretenons nos immeubles à grands frais, tout ça pour que cet espace commun soit privatisé gratuitement, donc nous soit confisqué, au profit de ceux qui nous empêcheront d’ouvrir nos fenêtres, de passer avec notre poussette, de garer notre voiture, de déposer notre grand mère chez elle, de dormir, de nous reposer. Bienvenue en république bananière.
Nous avons tous subi cette épidémie et ce confinement, d’une façon ou d’une autre; nous avons perdu un proche, un emploi, nous avons dû fermer notre commerce, nous avons été malade, nous avons été isolés, nous avons dû teletravailler tout en faisant l’école aux enfants, nous avons dû travailler en risquant d’être contaminé, bref, chacun a été impacté ; mais aucun d’entre nous n’aura bénéficié de tels passe-droits et en plus au détriment des autres citoyens.
Cette municipalité au lieu de nous protéger, de nous aider, de nous faciliter la vie, une fois de plus nous marche dessus et nous fragilise au profit de la même minorité. On n’est pas surpris, on a l’habitude, mais on se lasse et on est choqué que cette épidémie serve à la Mairie à avancer ses pions.

La diffusion de la musique amplifiée sur la voie publique n'est normalement pas possible...elle ne peut respecter que très rarement la règlemention en vigueur en ville.
Un établissement qui diffuse de la musique amplifiée de façon habituelle doit faire une étude d'impact, ces études d'impact sont normalement faites avec portes et fenêtres fermées. La diffusion de musique sur la voie publique n'est donc pas autorisée...bien sur c'est une loi qui est très peu respectée...surtout a Paris.
Avant le premier tour on nous promettaient une police municipale (armée ou pas) pour réguler les incivilités déjà trop importantes... l'extension des terrasses se fait sans cette police... Madame Hidalgo dira que c'est le gouvernement qui a bloqué son projet....ce n'est pas une raison pour prendre des mesures qui vont augmenter les incivilités sonores...il faut absolument régler les problèmes existants avant d'en ajouter de nouveau.
On découvre avec ce deconfinement le plan de Mme Hidalgo pour sa prochaine mandature en avance...
Paris est une fête...pour certains et un drame pour d'autres...une notion de liberté qui est bien loin de celle de notre constitution.

Le manifeste de l'association des riverains du XI ème est remarquablement rédigé mais il sera hélas probablement ignoré par la mairie qui ne s'intéresse qu'aux fêtards et aux établissements.
Le concept de charte, qui est non-contraignant et repose uniquement sur le bon vouloir des parties, a largement démontré son inefficacité.
On nous dit que les terrasses fermeront à 22h, qu'il n'y aura pas de diffusion de musique sur la voie publique, qu'il y aura obligation de propreté dans un rayon de 25m, et que tout cela n'ira pas au-delà de fin septembre. L'inquiétude peut venir la façon dont ces directives seront appliquées et du crédit qu'on peut attribuer à ces promesses.
Ainsi il n'y aura peut-être pas de sonorisation SUR l'espace public mais quid des sonorisations DANS ces établissements, à niveaux assez élevés pour être bien entendues dans les terrasses étendues ?
Le maintien de la propreté ne devrait incomber aux seuls établissements mais devrait surtout résulter du comportement des consommateurs. Or il n'est pas question de tenter quoi que ce soit pour changer la mentalité de ceux qui laissent des détritus. Pourquoi n'est-il pas question de s'inspirer de ce qui a été fait avec succès dans d'autres pays ? Il semble malheureusement que la mairie soit allergique à toute idée de contrôle efficace, accompagnée de verbalisation quand c'est nécessaire.
Enfin on aimerait pouvoir être certain que ces terrasses ne subsisteront pas au-delà de la fin septembre. Dans le même ordre d'idées, on nous avait promis que les nouvelles pistes cyclables rue de Rivoli seraient provisoires (elles ont d'ailleurs été peintes en jaune). Or Anne Hidalgo a affirmé ces derniers jours qu'on ne reviendrait pas en arrière et qu'elles seraient définitives. Une technique efficace pour éviter trop d'opposition lors des annonces...
On peut donc craindre qu'il y ait beaucoup de communication dans tout cela, au mauvais sens du terme, et on sait que Mme Hidalgo a pour cela une équipe nombreuse et efficace ....
C. Mercier

Très bien, sauf que Chez Joséphine, qui d'autre..., a installé aujourd'hui dimanche, une table bleue avec 2 chaises orange en dehors de son périmètre. C'est se ficher de nous tous !!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)