Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Lettre ouverte à la Maire de Paris à propos des terrasses : le Premier Adjoint Emmanuel Grégoire invite les signataires à l'Hôtel de Ville | Accueil | Avatars d'un "street art" dévoyé : la crèche Rambuteau défigurée par des vandales ! »

26 septembre 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

depuis février 2019 Une supérette s'est installée juste en face du portail monumental , de l' ancien Hotel Lemarié d'Aubigny ( 17 Sciècle. il est inscrit aux monuments historiques depuis 1992.)Cette construction rouge et noire , déjà délabrée , s'est faites au détriment des copropriétaires qui subissent camions de livraisons et ramassage des Ordures 6 fois par jour, .
Depuis deux 2 ans est introuvable le dossier qui a été accepté par l'urbanisme
, La mairie elle-m^me n'y a pas accès.
Il semblerai que le soucis de protéger cette superette l'emporte sur celui que l'on a à protéger le Patrimoine!
Comment protester? Relire "Seul à Berlin" ou méditer ce proverbe:" Les esclaves volontaires font plus de tyrans que les tyrans ne font d'eclaves forcés".

à DB . Si je puis toujours me permettre. Attention la Presse/les médias ne soulèvent que les "affaires", les "scandales" (même gros) qu'ils veulent bien soulever. Nuance et de taille. Et ils le font en général pour des raisons "politiques" à un instant t (la notion d'instant t est importante). Si "ils" ont décidé pour X raisons, dans un espèce de consensus Politico Machin/chouette, de ne pas toucher à Anne Hidalgo, vous n'obtiendrez qu'un petit entrefilet dans un journal d'opposition, plus ou moins classé sans suite. Pas si simple. Il ne suffit pas d'envoyer un dossier à Mediapart, Canard etc pour être relayé.Encore faut-il qu'ils y voient un intérêt à un instant t. Mais "Haut les cœurs", tel Le Petit Poucet l'accumulation de petits/gros cailloux (médiatisables à terme) finit par payer jusqu'au ....BINGO.

La seule chose qui va les faire réagir sont les médias et les sondages. Allez-y avec les médias qui attendent dehors.

D'accord avec Marie et Elisabeth : il faut forcer la mairie à nous écouter - et ensuite, il faudra la forcer à agir pour que Paris redevienne vivable. Dur, dur...

Bravo à vous tous, et merci d’œuvrer pour nous !!
Et je suis tout à fait d’accord avec Elisabeth: ce n’est pas la légitimité des demandes et la réalité des désagréments subis par les riverains qui fera bouger la mairie; c’est la peur devant la capacité de nuisances du collectif. Il faut leur mettre la pression! Car croyez bien que M.Hocquard n’a rien à faire des souffrances des habitants....

Bonjour,
Avez vous une idée de qui pourra mettre fin à la gabgie des pistes cyclables.
Les gens roulent très vite, dans tous les sens et surtout ne respectent pas le code de la route : feux rouges, passages piétons, etc.
Combien faut il encore de morts et d'accidents pour que la Mairie et la Préfecture de police prennent des mesures radicales.
Merci, si vous pouvez faire remonter ces doléances.
Bien cordialement.

Bravo ! Et si je puis me permettre, Ne Pas Oublier que l'écoute que recevra ce collectif sera proportionnelle à l'estimation que fera la municipalité de sa "capacité de nuisance" (vis à vis de cette même municipalité) et non à l'aune des désagréments subis par de simples administrés. Triste mais malheureusement vrai.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)