Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Après une accalmie chez nous, les tapis d'orient reviennent en escadrille ! | Accueil | Paris en convois de Citroën 2 CV : de quoi donner des boutons aux Verts de l'Hôtel de Ville ! »

09 septembre 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Hidalgo est la seule responsable de l'anarchie incroyable qu'il règne partout dans la ville. L'idée même d'espace public, c'est-à-dire l'idée d'un espace qui est un bien commun à disposition de tous, a été rayé de la carte. Disons les choses simplement : c'est une atteinte sociale.

Cher Jr. Pour l'instant A.hidalgo et toute son équipe ont d'autres chats à fouetter. Direction Rouen pour la Présidence histoire de montrer que Paris n'est pas le centre, à fortiori Paris centre. Et si problème elle pourra dire que justement elle n'était pas là mais que si elle etc, etc, etc ET D'abord, pourquoi les pompiers ne pourraient-ils pas intervenir à vélo comme tout le Monde, avec un long tuyau ???? Ah! ces parisiens bobos qui etc, etc

N oubliez pas que bientot nous allons connaître les intentions des elus sur la "pietonnisation " de certaines voies du centre de Paris
Je suppose qu il est inutile de preciser ce qui suivra la pietonnisation...
Je crois qu on peut compter sur Vivre le Marais pour nous informer en temps utile...
Au fait est ce que Madame Hidalgo va deleguer son mandat parisien pendant sa campagne nationale?

Bonjour, suggestion pour un ou plusieurs riverains concernés de porter plainte au pénal pour mise en danger de la vie d’autrui. A déposer au commissariat. Pas besoin de déposer plainte contre X si la société et son gérant sont connus……

La réponse de M. CONNAN est au comble du paroxysme: cela prove bien que le maire n'est pas le garant de la sécurité de son arrondissement et qu'il ne fait pas respecter la charte mise en place par la mairie de Paris dont il dépend.
Dire que le maire donne un avis défavorable ne suffit pas, il devrait intervenir aussitôt avant que le pire n'arrive.
Il en est ainsi partout dans Paris Centre: en attendant l'intervention du maire, les terrasses continues d'être installées pour une grande partie d'entre elles, de façon incivique, sans que personne des services concernés n'intervienne.
Il semble que certaines rues soient des zones de non droit et que les restaurateurs dictent leurs propres règles (rue des rosiers, rue des Ecouffes et autres)
À noter que parallèlement à ce fait, l'immobilier dans ces rues, a baissé de 20%: personne n'aimerait habiter dans une rue encombrée par des terrasses devenues indélogeables
J'espère que votre article sera lu par le plus grand nombre et qu'enfin les riverains puissent circuler en toute sécurité.

C'est effectivement un scandale mettant en péril de mort de très nombreuses personnes. Mfmk

Un « strike » évidemment, pas un « stérile » au milieu des tables

La casa San Pablo rue de Sevigné mettait carrément sa terrasse sur la voie de sortie de la caserne, réservée aux pompiers. Avant l’été, je ne sais pas si ils le font encore. Si les véhicules de pompiers devaient sortir vers la rue saint Antoine, ils ne pouvaient pas ou devaient faire un strike dans la vingtaine de tables installées sur la chaussée. C’est tellement choquant de voir ça. Mais ces règlements anarchiques favorisent l’anarchie. Nous sommes tous victimes de ça d’une façon ou d’une autre

Ce genre de conduite de voyou doit générer une intervention dans l’heure et être assortie d’une fermeture administrative immédiate.
Jusqu’à quand Hidalgo va-t-elle permettre ces mises en danger d’autrui à l’égard de ses administrés ?
Quand va-t-elle prendre ses responsabilités ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)